Swissvisite - des idées de visites en Suisse
Chutes

 

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/gruyeret/swissvisite.ch/templates/2012swissvisite_chutes/functions.php on line 449

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/gruyeret/swissvisite.ch/templates/2012swissvisite_chutes/functions.php on line 449

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/gruyeret/swissvisite.ch/templates/2012swissvisite_chutes/functions.php on line 449

Ville d' Appenzell

Note utilisateur:  / 10
MauvaisTrès bien 
Ville d' Appenzell

 Canton: Image

Situation: Au nord-est de la Suisse, Chef-lieu du canton d'Appenzell Rhodes-intérieures

Site officiel: Appenzell

Commencement de la visite: Le départ peut se faire depuis la gare , ou depuis n'importe quel point du parcours (nombreux parkings)

Tarif de la visite : Gratuit excepté le parking et les musées

Durée: environ 2 heures

A noter : la visite est plus intéressante un jour ouvrable, les magasins sont ouverts, les rues piétonnes ont de la vie.

Plan de la visite : Le Plan

Le plus rural des Chefs-lieux du canton irradie sérénité et fraîcheur

De la gare commune (1) des chemins de fer d'Appenzell et de Gais, quelques pas à peine vous séparent du couvent de capucines Sainte-Marie-des-Anges (2). L'église conventuelle de style Renaissance tardive a été réalisée par des maîtres d'œuvre du Misox. Elle se trouve juste à côté du Château d'Appenzell (3). Cette maison patricienne, avec son pignon en croix, sa tourelle d'escalier et son hall à colonnes de style toscan, a été construite au milieu du XVIe siècle pour le médecin Antoni Löw.
Passez devant le Bazar Hersche (4) et traversez le Schmäuslemarkt pour vous rendre à l'Hôtel de Ville (5). Sa façade est ornée d'un monument en hommage à Uli Rotach, le héros de la bataille de Stoss (1405). Juste à côté de l'Hôtel de Ville s'élève la Maison Buherre Hanisefs (6), qui abrite le Musée d'Appenzell.
La rive gauche de la Sitter est surplombée par l'église paroissiale catholique Saint-Maurice (7), qui possède une large nef classique à double tribune et un maître-autel richement sculpté. De l'église, la Weissbadstrasse vous permet de faire un petit détour à la Maison Bleue (8). Cette maison d'habitation bâtie en 1863 dans le style appenzellois traditionnel abrite le musée privé des fils d'Hermann Fässler, qui compte non seulement des objets de la culture appenzelloise, mais aussi des broderies et des outils de pâtres ainsi que des œuvres de peintres champêtres connus.
L'Alte Weissbadstrasse vous conduit ensuite à la Postplatz. Prenez l'Unterer Gansbach et l'Engelsgasse pour aller voir la Maison Sattlerli's Hampi's (9) puis le couvent capucin Mariä Lichtmess (10) à l'entrée ouest du village. Le Collège Saint-Antoine rattaché au couvent reste la seule école secondaire d'Appenzell Rhodes-Intérieures. A proximité, si vous empruntez la Gontenstrasse en direction de Saint-GaIl/Herisau, s'élève la chapelle Saint-Antonius in Rinkenbach (11), avec son maître-autel de style baroque primitif. Dans la direction opposée, la Blattenheimatstrasse vous mène à l'église réformé (12).
En revenant vers le centre du village, la Zielstrasse vous conduit directement à la Landsgemeindeplatz (13). C'est sur cette vaste place où se dresse le vieux tilleul de la Justice que la Landsgemeinde se tient le dernier dimanche d'avril. C'est là aussi que commence la partie pittoresque de la Hauptgasse (14). Les maisons de couleurs vives reconstruites après l'incendie de 1560, avec leurs façades en bois peint surplombant un rez-de-chaussée en pierre, font tout le charme de cette rue. A son début, sur le côté gauche, la Kreuzkapelle (15) avec son cycle de peintures de Ferdinand Gehr, datant de 1965, invite à aller de l'avant; elle est suivie sur le côté droit par les Maisons Kreuz (No 242) et Raben (No 238), de l'autre côté par une rangée remarquable de maisons décorées de fresques fort vivantes.
 
Un peuple de bergers et de vachers
Dans le demi-canton d'Appenzell Rhodes-Intérieures, les mots de « peuple de bergers et de vachers » ont conservé tout leur sens: environ 17% des personnes actives domiciliées dans ce canton travaillent dans l'agriculture ou la sylviculture. Un record en Suisse.
Le canton a une population totale de quelque 14900 habitants. C'est le seul canton qui n'est pas composé de communes.